Les spirales

Pré-requis :

Le tangage, le roulis, le virage dynamique.

Description générale

Une spirale est un virage engagé et maintenu qui permettra au pilote de descendre plus ou moins rapidement.
Les spirales sollicitent beaucoup le pilote et le matériel avec les G relatifs, et la dissipation de l’énergie en sortie demandent une bonne maîtrise de cette manoeuvre.
Continuer la lecture de « Les spirales »

Les fermetures asymétriques

Prérequis :

Le tangage, la sortie chandelle.

Description générale :

La fermeture est un effondrement de la voile provoqué par une sous-incidence.
Pour faire simple, c’est quand le flux d’air appuie sur l’extrados et ne permet plus au profil de voler.
Une fermeture asymétrique, comme son nom l’indique sera localisée sur une demi-voile ou plus, mais un côté de la voile continuera de voler.
Continuer la lecture de « Les fermetures asymétriques »

Le Wing-over

Prérequis :

Le virage dynamique , La sortie chandelle.

Description générale:

Les wing-overs sont la manoeuvre de base de la voltige, ils constituent un mouvement de balancier sur 3 axes, c’est une succession de virages engagés d’un côté puis de l’autre.
Leur amplitude dépend d’un équilibre entre la vitesse emmagasinée et l’angle du virage.
Piloter les wing-overs vous permettra de combiner les axes de tangage, roulis, et lacet en un seul mouvement tout en contrôlant l’énergie et la glisse de votre voile.
Continuer la lecture de « Le Wing-over »

Les 360° asymétriques

Pré-requis :

Les spirales, les sorties chandelles, les wing-over.

Description générale

Les 360 asymétriques peuvent être utilisés comme manoeuvre de descente rapide sollicitant moins le pilote qu’une spirale classique étant donné les phases alternées de relance et de contre.
Ils peuvent aussi être utilisés comme prise de vitesse pour certaines manoeuvres de voltige.
Continuer la lecture de « Les 360° asymétriques »

Le décrochage

Pré-requis :

La sortie chandelle, les fermetures.

Description générale :

Le décrochage est la limite extrême des basses vitesses et de la sur-incidence.
Le profil ne crée plus de portance, la voile est dégonflée, la trajectoire est verticale.
Maitrisé, le décrochage est le remède aux grosses cravates, et permet de tout remettre à zéro.
Continuer la lecture de « Le décrochage »