Le tangage

Pré-requis :

Installation sellette et prise de commandes

Description générale:

Le Tangage est un mouvement sur l’axe « avant/arrière » du parapente, il peut être facilement comparé à un mouvement de balançoire vu de l’extérieur.
Il peut être provoqué par un pilotage de la part du pilote, mais aussi par un mouvement de masse d’air comme une entrée en thermique par exemple.
Comprendre ce mouvement et réussir à le contrôler vous permettra de garder votre voile au dessus de la tête en toutes conditions, mais vous donnera aussi accès au domaine du pilotage dynamique.
Continuer la lecture de « Le tangage »

Le roulis

Pré-requis :

Utilisation des commandes, pilotage sellette.

Description générale

Le Roulis est un mouvement sur l’axe gauche/droite du parapente.
Il peut être créé par un pilotage du parapente, ou initié par une masse d’air turbulente.
Comprendre la gestion de cet axe permettra au pilote de stabiliser sa voile dans des conditions turbulentes, ou de l’utiliser pour réaliser les fameux wing-over.
Continuer la lecture de « Le roulis »

Les spirales

Pré-requis :

Le tangage, le roulis, le virage dynamique.

Description générale

Une spirale est un virage engagé et maintenu qui permettra au pilote de descendre plus ou moins rapidement.
Les spirales sollicitent beaucoup le pilote et le matériel avec les G relatifs, et la dissipation de l’énergie en sortie demandent une bonne maîtrise de cette manoeuvre.
Continuer la lecture de « Les spirales »

Le virage dynamique

Pré-requis :

Le Tangage.

Description générale :

Comme son nom l’indique, c’est un virage qui sera déclenché dans une phase de vol dynamique.
C’est tout simplement la phase d’accélération que nous avons identifié dans le Tangage.
La voile et le pilote sont en train de gagner de l’énergie, la trajectoire est descendante.
Cette phase peut être engendrée par une séquence de Tangage de la part du pilote, mais aussi lors d’une sortie de thermique par exemple.
La compréhension de ce mouvement vous permettra de ne plus forcer des virages, mais d’utiliser pleinement la glisse de votre machine.
Continuer la lecture de « Le virage dynamique »

La sortie chandelle

Pré-requis :

Le virage dynamique

Description générale:

La sortie chandelle à pour but de ressortir rapidement d’une rotation engagée, pas n’importe comment rassurez vous, mais dans un mouvement simplement contrôlable : une abattée, que nous piloterons avec une temporisation efficace.
Vous me direz sûrement : –« A quoi ça sert ? moi je sais très bien sortir en dissipation ! »
Ce à quoi je vous répondrai que le jour ou vous n’avez pas choisi votre rotation (fermeture partant en autorotation par exemple), il se peut que vous soyez trop bas pour avoir le temps de dissiper l’énergie et que le relief arrivant à grand pas ne vous laisse pas tellement le choix …
Durant cet exercice, il sera important de bien travailler sur la dissociation des différentes actions de pilotage, un « mix » des actions peut mener à de nombreux échecs.
Quand tu conduis , pour aller à droite, tu descends la main droite, pas les deux ….
Ben la c’est pareil, une main après l’autre, sinon ça ne marche pas  !!!
Continuer la lecture de « La sortie chandelle »

Les fermetures asymétriques

Prérequis :

Le tangage, la sortie chandelle.

Description générale :

La fermeture est un effondrement de la voile provoqué par une sous-incidence.
Pour faire simple, c’est quand le flux d’air appuie sur l’extrados et ne permet plus au profil de voler.
Une fermeture asymétrique, comme son nom l’indique sera localisée sur une demi-voile ou plus, mais un côté de la voile continuera de voler.
Continuer la lecture de « Les fermetures asymétriques »

Le décrochage

Pré-requis :

La sortie chandelle, les fermetures.

Description générale :

Le décrochage est la limite extrême des basses vitesses et de la sur-incidence.
Le profil ne crée plus de portance, la voile est dégonflée, la trajectoire est verticale.
Maitrisé, le décrochage est le remède aux grosses cravates, et permet de tout remettre à zéro.
Continuer la lecture de « Le décrochage »